Le réemploi de matériaux

Portes palières réemployées en porte de toilettes - Crédits : Cyrus Cornut

LE WIP ET LE REEMPLOI

Depuis 2016, le Wip promeut et met en œuvre le réemploi de matériaux dans le bâtiment en ayant tout d’abord géré et animé la Cité de chantier, bâtiment conçu et réalisé par le Collectif ETC et constitué à 80% de matériaux réemployés.

Le Wip a ensuite été titulaire en 2018, en co-traitance avec Stéphanie Paly, du Lot 1 “Réemploi de matériaux” sur le chantier de réhabilitation de la Grande halle. Le chantier s’étant achevé en septembre 2019, il est désormais possible de visiter le tiers-lieu du Wip et de découvrir ainsi les nombreux matériaux réemployés lors de la réhabilitation de la friche industrielle de la Société Métallurgique de Normandie : isolant, portes, vasques, sanitaires, radiateurs etc…

La mission du Lot 1 consistait à identifier, collecter, stocker, et préparer des matériaux issus de démolition et réhabilitation voisines pour les mettre à disposition des entreprises retenues pour réhabiliter la Grande-Halle.

Pour ce faire, nous avons également construit un atelier de réemploi directement sur le site de la Grande Halle, avec ATIPIC et TMI.

La dernière étape de la mission consistait en la construction du meuble bar en matériaux réemployés qui est bien en vue dans le bar-restaurant de la Grande Halle géré par Le Spot.

Ce travail a été mené en partenariat avec l’école supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Caen (ESITC) et l’entreprise à but d’emploi ATIPIC installée à Colombelles. A ce jour, il a permis de réemployer 30 radiateurs en fonte, 27 radiateurs en acier, 33 portes en bois massif dont 2 portes coupe-feu, 30 équipements sanitaires, 200 m2 d’isolant (laine de roche), 50 pannes et chevrons, 200m² de carrelage et faïence, des poutres métalliques, et plus encore. 

 

Retour d’expérience complet dans la partie « Documents »

EXPERIMENTATION REEMPLOI

Dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Economie circulaire en Normandie » co-organisé, fin 2018, par l’ADEME, la Région et l’Etat, le Département du Calvados et Calvados Habitat ont confié à Stéphanie Paly et au Wip une mission de recherche-action visant à expérimenter le réemploi des matériaux. Cette expérimentation, actuellement en cours, a pour objectif de faire circuler les éléments de construction au sein de leurs projets. Avec les équipes chargées d’opérations, nous testons des outils, nous mettons au point des méthodes de travail et nous nous attachons à démontrer, au travers d’indicateurs et d’exemples concrets, que le réemploi permet de réduire la production de déchets et la consommation de ressources naturelles tout en favorisant le développement des savoir-faire et de l’emploi local (postes d’experts en réemploi et de valoristes).

Les principales actions de ce projet sont la réalisation d’un état des lieux des flux de matériaux sur les chantiers de Inolya et du Conseil département, le développement d’une méthodologie globale et de processus opérationnels et l’élaboration d’indicateurs environnementaux, économiques et sociétaux. 

4 opérations pilotes sont sélectionnées pour identifier les étapes clés de gestion d’un projet « réemploi », proposer des outils facilitant la conduite des opérations, mesurer les impacts attendus et identifier les freins, leviers et bonnes pratiques (organisationnels, économiques, juridiques et techniques). 

  • Honfleur ;
  • Blainville ;
  • Condé en Normandie ;
  • Lisieux ;

LE PLATEAU CIRCULAIRE

L’action du Wip en faveur du réemploi de matériau se poursuit au travers de différentes actions et projets dont la préfiguration et l’étude de faisabilité du « Plateau Circulaire », véritable plateforme logistique permettant  de structurer une filière du réemploi à l’échelle de la région, en collaboration avec Stéphanie Paly et G-On.

L’étude vise à implanter une plateforme de remploi des matériaux du bâtiment sur le territoire de Caen La Mer qui répond aux besoins identifiés lors de nos premières expérimentations menées sur le terrain auprès des acteurs de la construction. La plateforme a pour objectif de fournir des éléments directement réemployables et d’accompagner les professionnels dans la mise en œuvre et l’intégration de ces éléments. La plateforme joue également un rôle de médiation. En étant le support à des actions de sensibilisation, elle participe à opérer une transition vers plus de développement durable dans le bâtiment.

Valentin Blanlot

Valentin Blanlot

Coordinateur économie circulaire et ré-emploi de matériaux
07 57 44 07 22
valentin@le-wip.com

DOCUMENTS

Le Wip a la mission de documenter ses pratiques et de partager ses retours d’expérience sur les expérimentations en réemploi de matériaux.

Nous vous proposons les documents suivants pour en savoir plus sur le réemploi au Wip. 

Aménagements extérieurs en réemploi de matériaux
Retour d’expérience lot 01 Réemploi
Retour d’expérience Réemploi

ILLUSTRATIONS

VISITE REEMPLOI DE LA GRANDE HALLE

Valentin Blanlot et Stéphanie Paly vous proposent un retour d’expérience de l’utilisation de matériaux de réemploi à travers une visite de la Citée de chantier et de la Grande Halle.

Opération soutenue par le Comité Régional pour l’Économie Circulaire (CREC) sous l’impulsion de la Région Normandie, l’ADEME Normandie et l’Etat – Fonds National d’Aménagement et Développement du Territoire